REFLEXIONS PESSIMISTES MODERNES ET RHETORIQUES REDHIBITOIRES SUR LA CONDITION HUMAINE

Ou le vain espoir de faire avancer les choses en les faisant tourner autour de soi-même

19 février 2007

QUENTIN BASTIDE

            Tu as 15 ans, et cela fait aujourd'hui 9 ans que tu as cet âge. De mes amis tu est celui qui n'a jamais changé, aucune expérience outre la mienne ne t'as eloigné de l'image que je garde de toi. j'étais ton ami, aujourd'hui je suis ton grand frère, et dans quelques années je serais ton père.

           Mais mon jugement sur toi ne changera jamais, peut être suis je de plus en plus conscient du danger qui te guettait, mais je saurais toujours que tu ne méritais pas ce lot, même pas une leçon, juste une douleur, qui avec le temps, laisse de moins en moins de place aux regrets.

          Sur la ligne droite que nous suivions ensemble guidés par la seule volonté de n'apprendre que de nos erreurs, ainsi que par une soif de connaissance et d'expérimentation, l'évènement qui figea ta beauté, le mur qui  stoppa ton élan ne fit même pas dévier ma trajectoire, alors non pas de leçon ce fameux jour mais beaucoup plus tard, après d'autres murs.

         

P1000862

      

Posté par kikala à 13:53 - NOTE SANS INTERÊT - Commentaires [12] - Permalien [#]

réactions

    Pas sans intérêt di tout, cette note, au contraire. Touchante, émouvante...Tu as raison d'en parler, même si je ne sais pas quoi dire vraiment en commentaire, sauf que ça me touche.

    une réflexion pertinente de theophano, 02 novembre 2007 à 09:00
  • accrocheur non ?

    salut, je suis tomber par hasard sur ton blog, je tiens a dire qu'il ma beaucoup toucher et je voudrais savoir pourquoi a-tu arrêter le 19 février 2007, repond moi par email svp.

    une réflexion pertinente de thomas, 01 janvier 2008 à 01:53
  • mon fils Quentin

    En cette veille d'anniversaire douloureux, je cherche si Quentin a laissé une trace, si d'après son prénom son nom, je peux me dire que par delà le temps, il est là; Et je découvre ce blog (qui apparemment s'est interrompu?) et je vois cette photo que je connais, cet article que j'ai oublié et cette douleur qui m'est familière maintenant.

    Je ne sais qui tu es pour lui, sans doute un très bon ami, qui savait qui il était et ce qu'il était. Je perçois avec reconnaissance cette belle image de lui et tout à coup à la lecture de ces commentaires, il est là .

    Merci de me renvoyer cet amour et de me faire partager ces instants. C'est un réel bonheur de savoir que de ses amis il en reste qui le gardent dans leurs coeurs, à jamais.

    Merci pour ces mots si touchants

    Sa maman

    une réflexion pertinente de Frédérique, 09 février 2009 à 14:02
  • ...

    Des mois que je n'avais pas visité les pages de ce blog, quelle surprise de découvir ce commentaire et quelle naïveté de ne pas m'y être préparé.

    11 ans que je conserve cette photo et cet article dans cette boite a secrets que nous avons tous et que nous ressortons les soirs de nostalgie.
    je n'en parle jamais mais j'y pense souvent...
    je me refuse d'imaginer ce qu'il serait devenu aujourd'hui tant il est parfait dans mon souvenir, une matière brut, immuable, révolté par tout se qui nous rend insensible.

    j'aurai aimé vous adresser personnellement ces mots, je me souviens de vous avoir vu, une mère célibataire comme l'était la mienne, élevant un fils comme je l'étais pour la mienne je me prend maintenant à imaginer des rôles inversés, et je pense a vous comme à ma propre mère, et je pleure comme un gosse...

    je penserais maintenant a vous quand je penserais a lui, jusqu'à la fin de mes jours...

    une réflexion pertinente de Kikala, 25 mai 2009 à 03:57
  • merci...

    Quentin était un camarade de classe, des années et je pense encore à lui. Il avait ce charisme, cette personnalité si attachante, il me faisait beaucoup rire mais surtout, à l'heure où d'autres pouvaient êtres méchants ou blessants, lui n'a jamais porté de jugements, à toujours considéré l'être lui même et non les on dit.
    Revoir ce visage... je suis émue, ça me rappelle tant de souvenirs!
    Merci.

    une réflexion pertinente de deb, 18 janvier 2012 à 14:27
  • la rage

    laisse pas trainer ton fils.....

    une réflexion pertinente de sokolov, 25 avril 2013 à 16:03
  • Elle est loin d'être sans interêt ta note... Elle est même très émouvante. J'imagine la souffrance de tellement de gens derrière cette histoire... La maman a témoigné pour éviter à d'autres parents de vivre ce drame, et toi, pourquoi en parles tu?

    une réflexion pertinente de Manu, 19 février 2007 à 16:24
  • Difficile de commenter un tel sujet...

    Puisse cela ne plus jamais arriver...

    Bonne soirée.

    une réflexion pertinente de Laudith, 19 février 2007 à 18:45
  • Faut définitivement que tu rebaptise cette catégorie...

    une réflexion pertinente de Mamzelle Bulle, 19 février 2007 à 19:37
  • c'est sans aucun doute le devoir de mémoire, plus que la prévention de ce genre de danger, qui m'a poussé à parler de quentin aujourd'hui (en dehors du fait que c'est l'anniversaire de sa mort). et puis le blog est une manière non officiel d'aborder librement un sujet habituellement tabou.
    Et quentin est plus qu'un souvenir pour moi, c'est une personnalité qui méritait de grandir et qui avait besoin de faire ce genre de connerie pour s'affirmer, pas une once de vice chez ce jeune homme, malgré ce que l'image de sa fin a laisser de lui, et l'excuse qu'elle a donner à toute ces personnes qui ne le comprenant pas, ont crucifié sa memoire.

    je célèbre un ami, non un évènement.

    quant à l'intitulé de cette categorie, il était au départ destiné à regrouper tout les messages un peu personnels, ces sujets n'étant pas au départ censés figurer sur ces pages.
    c'est vrai que ce blog à pris une tournure inattendue pour moi, et certainement aussi pour les amateurs de mes premières "reflexions pessimistees modernes".
    heureusement, il reste les maneros...

    une réflexion pertinente de kikala, 19 février 2007 à 23:34
  • Ben oui

    Je suis d'acc avec ton comm ci-dessus. Il n'y avait pas grand chose à faire. Et ça reste pour moi une tragédie, ce genre de choses. Nous sommes des mortels.

    une réflexion pertinente de GW, 08 mai 2007 à 12:42
  • On est tous mortels, mais on peut p'têt sortir deux ou trois conneries de plus avant de tous y passer, non ? Même si ça nous rendra pas plus intelligent, ça fera au moins l'attente un peu moins longue...

    une réflexion pertinente de caz, 04 août 2007 à 15:34

t'as un truc à dire?